Mission

L’Académie Sainte-Anne s’est donné la mission de préparer ses élèves aux attentes de demain en leur offrant les outils nécessaires pour devenir des citoyens créatifs, leaders, coopératifs, ouverts sur le monde et soucieux de développement durable. Les élèves peuvent compter sur un encadrement rigoureux laissant place à la liberté pour qu’ils puissent s’exprimer et s’épanouir sans la contrainte constante d’un cadre rigide.

Philosophie

Reflet de l’éducation nouvelle, notre environnement est axé sur le développement d'attitudes et d'aptitudes positives chez les jeunes. Nos enseignants stimulent la curiosité intellectuelle de leurs élèves tout en leur transmettant le goût d’apprendre. Développer leur estime de soi, leur leadership, leur créativité, leur réflexion et leur sens des responsabilités, le tout dans un esprit libre, s’inscrit aussi dans la philosophie de l'Académie.

1896

En 1896, le Royal Montreal Golf Club s’installe à Dixie dans la paroisse de Dorval. Le Club y demeure jusqu’à ce que la croissance urbaine impose la décision de déménager. Fondé en 1873, le Club de Golf Montréal est le premier à voir le jour en Amérique du Nord. C’est en 1884 qu’il ajoute le préfixe « Royal » à son nom alors qu’il reçoit la permission de la reine Victoria.

1959

L’origine de l’Académie Sainte-Anne remonte à 1861, alors que la congrégation des Sœurs de Sainte-Anne fonde sa toute première école, Villa Anna. Les Sœurs étendent peu à peu leur mission d’enseignement dans d’autres paroisses et c’est ainsi qu’en 1959, la Queen of Angels Academy, une école privée pour filles, accueille ses 33 premières élèves. En 2006, 517 jeunes étudient dans cette école, devenue laïque en 1998.

2014

Une baisse de l’effectif jumelée à des pressions financières force sa fermeture en juin 2014. Le 1er juillet 2014, la Queen of Angels Academy et le Collège Sainte-Anne de Lachine fusionnent pour y ouvrir une école préscolaire et primaire mixte et bilingue. L’Académie a accueilli ses 488 premiers élèves le 26 août 2015, soit la première cohorte qui pourra étudier à Sainte-Anne du préscolaire jusqu’à la fin du collégial tout en s’appropriant les valeurs des sœurs de Sainte-Anne.

2015

Le 26 août, l’Académie accueille ses 483 premiers élèves. Le 23 octobre, l’Académie est officiellement inaugurée en présence de MM. Claude Dauphin et Edgar Rouleau, respectivement maires de Lachine et de Dorval, de plusieurs sœurs de Sainte-Anne, des membres du personnel, de journalistes et de nombreux autres invités. L’arrivée de l’Académie répondait manifestement à un besoin: plus de 840 demandes d’admission ont été reçues pour sa première année d’existence.

2016

Le 15 février, Taktik Design récolte trois prix, dont celui de Projet de l’année, pour sa réalisation et conception de l’Académie Sainte-Anne lors de la remise des 9es GRANDS PRIX DU DESIGN. Le 11 mars, le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport annonce l’octroi d’une subvention de 475 000 $ au Collège Sainte-Anne pour l’aménagement d’un terrain synthétique. La Ville de Dorval accorde aussi un soutien financier de 1,25 million de dollars à ce projet. Attenant à l’aire de jeu de l’Académie, ce terrain multifonctionnel et adapté à plusieurs sports sera utilisé par les trois écoles de Sainte-Anne et les résidants de Dorval.

La direction

Ugo Cavenaghi

Ugo Cavenaghi

PDG du Collège Sainte-Anne

cavenaghiu@sainteanne.ca

Titulaire d’une licence en éducation, M. Cavenaghi a aussi une maîtrise en administration de l’éducation ainsi qu’en administration des affaires. Président-directeur général de Sainte-Anne depuis 2006, on lui doit notamment le développement des programmes particuliers au secondaire ainsi que le virage technologique, la certification ISO 14001 et le visage international de Sainte-Anne grâce à la création d’un réseau d’écoles partenaires sur tous les continents. On lui doit aussi l’ouverture du Collégial dans le vieux couvent des Sœurs de Sainte-Anne et la fusion avec la Queen of Angels Academy pour y ouvrir un secteur primaire. L’éducation est à réinventer!

Lire la bio > Fermer la bio
Véronique Lemieux-Boyer

Véronique Lemieux-Boyer

Directrice du primaire

lemieux-boyerv@sainteanne.ca

Véronique Lemieux-Boyer évolue depuis une vingtaine d’années dans le monde de l’éducation. Elle amorce sa carrière en tant qu’enseignante de français (spécialiste) pour la New Frontiers School Board dans le Suroît, avant d’y enseigner toutes les matières. Elle enseigne ensuite un an au Guyana (Amérique du Sud), puis agit comme conseillère pédagogique à l’école Notre-Dame-de-Sion où elle devient directrice générale après y avoir été directrice adjointe. Elle occupe ce même poste au Collège Jean de la Mennais (niveau secondaire) avant de se consacrer au projet de l’Académie Sainte-Anne.

Lire la bio > Fermer la bio
Martin Matte

Martin Matte

Directeur des services pédagogiques

mattem@sainteanne.ca

Titulaire d’un baccalauréat en enseignement de l’histoire au secondaire et d’un certificat en comptabilité, Martin Matte entreprend sa carrière en enseignement dans les écoles publiques de la Rive-Sud de Montréal à la fin des années 90. En 2002, il se joint à l’équipe d’enseignants du Collège Jean de la Mennais de La Prairie où il enseigne notamment l’informatique et l’histoire. Après avoir donné plusieurs cours différents et s’être impliqué dans divers projets parascolaires, il accepte au printemps 2009 le poste de directeur adjoint au 1er cycle du secondaire, qu’il occupe pendant 6 ans, et dont le mandat principal est lié à la pédagogie. Au cours de ces années, il gère les mesures d’appui, accompagne les nouveaux enseignants de son cycle et fait la promotion de la technopédagogie. Parmi ses réalisations, on lui doit la refonte du système de suivi de l’élève. Titulaire d’un diplôme de 2e cycle en administration scolaire depuis le printemps 2015, il fait son entrée au CSA, où on lui confie la direction de la 2e secondaire avant de joindre à l’Académie à titre de directeur des services pédagogiques.

Lire la bio > Fermer la bio